Analyse de match : Riihimäki vs UsA (Première partie)

La vidéo ci-dessous a été sélectionnée car l’image est relativement bonne et qu’il est possible de suivre l’action.

Le texte ci-après détaille l’action du coup d’envoi jusqu’au premier but [02:35].

Au coup d’envoi, la balle est au centre du terrain au fond de la piscine.

L’équipe bleue marque à gauche de l’écran, l’équipe blanche à droite.

[0:00] Au signal sonore, les attaquants des deux équipes se précipitent sur la balle. C’est l’équipe bleue la plus rapide. Mais le joueur bleu est immédiatement agrippé par deux joueurs l’un dans son dos et l’autre tentant de retenir ses jambes, il réussit cependant à passer la balle à sa droite. Un joueur blanc freine le nouveau porteur de balle et l’écarte vers le bord opposé de la piscine, puis un deuxième adversaire tente de lui arracher la balle. L’un des joueurs blancs remonte à la surface. C’est du un contre un. Heureusement un joueur bleu arrive à son secours, récupère la balle et passe immédiatement à un joueur bleu placé plus au centre du terrain. Or un joueur blanc surgi, le joueur bleu recule mais arrive à conserver la balle, il cherche une solution tout en repoussant le joueur blanc. Il transmet la balle à un joueur plus avancé. A ce moment, c’est un trois contre trois! Mais le joueur bleu est agrippé et ne parvient pas à passer le défenseur. Il s’éloigne du but et passe la balle au joueur numéro 5. Un joueur blanc cherche maladroitement à lui prendre la balle. La balle est transmise [00:47]. Deux joueurs blancs se jettent sur le porteur de balle. La balle est relâchée et tombe au fond de la piscine, mais elle est directement récupérée par un joueur bleu. Celui-ci est immédiatement retenu par les pieds mais il réussit à passer à un joueur démarqué. Le joueur bleu s’approche du but, il hésite puis donne la balle au joueur le plus près du but adverse. Il est instantanément pris en charge par un joueur blanc. Les protagonistes remontent à la surface.  La balle est finalement libérée suite à un appel de balle [01:24 le joueur bleu tape dans ses mains] et c’est encore l’équipe bleue qui est en possesion de la balle. Le joueur bleu retenu passe la balle à un joueur démarqué, celui-ci essaye de trouver une solution. Un joueur adverse le prend en chasse et intercepte la balle. Les blancs lancent la contre-attaque, passe à un joueur démarqué qui fonce vers les buts. Le gardien bleu a juste le temps de se mettre en position pour empêcher le but. Le joueur blanc parvient à pousser le gardien. Mais celui-ci pivote et bloque la balle de ses mains et réussi à la prendre au joueur blanc. Il passe la balle au défenseur qui est bientôt intercepté et encerclé par trois joueurs blancs. Superbe effort, il parvient à se libérer et passe la balle à un joueur bleu démarqué. Le joueur passe la balle au joueur numéro 15. Il se retrouve face à un défenseur et un gardien. Il cherche une solution qui arrive rapidement. Le nouveau possesseur de la balle gonflé d’oxyène fonce vers le but. Il ne reste plus que le gardien blanc en effet le défenseur blanc est remonté à la surface. La situation est dangereuse pour l’équipe blanche. Heureusement les joueurs blancs replongent et récupèrent la balle. La balle est transmise à l’attaque. Le possesseur de la balle fonce vers le but bleu. Encore une fois le gardien bleu arrive sur le but juste à temps. Mais cette fois, il se fait déloger et le joueur blanc n’a plus qu’à mettre la balle au fond du but. [02:35] Grosse erreur de défense de l’équipe bleue: le joueur blanc n’a été gêné que par le gardien ! Ou sont les défenseurs bleus ???

[Les buts en contre-attaque sont fréquents au rugby subaquatique. Une perte de balle en milieu de terrain est particulièrement dangereuse, le gardien n’a que peu de temps pour se positionner sur son but et le défenseur pour intercepter le porteur de balle. Sur le premier but, les défenseurs de l’équipe bleue ont commis une erreur. Les défenseurs doivent s’organiser et bien se positionner afin de stopper les attaquants même lors de perte de balle en attaque.]

[L’équipe blanche a fait un bon travail de défense :

  • freiner les attaques adverses;
  • éloigner le porteur de la balle du but;
  • intercepter les mauvaises passes;
  • bon relais entre les joueurs sous l’eau et les joueurs en surface.]

[Il est relativement facile pour un attaquant de marquer lorsque le gardien est sur le but en passant sous lui et en l’e poussant. D’ou la mission du défenseur d’empêcher les attaquants de passer sous le gardien.]

[Astuce : Lorsque deux joueurs d’équipes opposées s’agrippent, il est usuel de se placer sous l’action pour récupérer la balle, celle-ci ayant tendance à échapper aux joueurs et à retomber au fond de la piscine.]

Les différents postes de jeu

Pour chaque poste, il y a deux joueurs dans l’eau:

Screenshot from 2015-10-04 23:02:27

Gardien : Dans les phases de défense, il empêche les adversaires d’atteindre le but par le haut. Les deux gardiens se surveillent et se synchronisent (voir le roulement à 1min15s de la vidéo ci-après) de façon à ce que lors des attaques, il y ait en permanence une protection du but.

Défenseur : Leur mission principale est d’empêcher les adversaires d’approcher sous le gardien. Ce poste doit être occupé continuellement lors des attaques (voir le roulement à 1min25s de la vidéo ci-après). Le deuxième défenseur est libre d’attaquer le possesseur de la balle ou de reprendre de l’air.

Attaquant : Son role principal est de marquer. En défense, ce joueur tente de prendre la balle à l’adversaire et de repousser les assaillants.

La vidéo est en plan fixe sur le but de l’équipe bleu :

La vie du gardien de but

Le texte ci-dessous est une traduction « libre » du livre « Unterwasserrugby – Schwedische Taktik » de Henrik Stewenius traduit en allemand par Norbert Marwan et Wolfgang Brühen. Le texte d’origine est sous licence « Creative Commons ». Les gif sont des extraits des matchs du premier round de la quatrième saison de l’european underwater rugby League.

Defense.gif

1. Introduction

Le rôle du gardien est littéralement de couvrir avec son dos le but (Deckel en Allemand).

2. Les règles de base

Qu’est-ce que le gardien a à faire?

  • Il ne doit pas y avoir de but facile. Un attaquant adverse ne doit pas trouver un but vide.
  • Aucun joueur adverse ne doit se placer au-dessus du but.
  • Il doit rendre les buts par le haut impossible.
  • Être actif durant les phases d’attaques.
  • Le gardien prend part à la reconquête du ballon.

Chaque équipe dispose d’au minimum 4 gardiens de but: deux dans l’eau et deux sur le banc de touche. Lors des phases de défense, le rôle des gardiens est clair. Les gardiens dans l’eau doivent s’assurer que la couverture du but est assurée en permanence. Le gardien qui remonte respirer prend trois à quatre profondes respiration puis replonge.

3. La position du gardien sur le but

Une fois le dos sur le but, comment décider dans quelle direction se placer ? Voici quatre raisons possible :

Le dos indique la zone d’entrée. Cela rend le roulement avec le gardien remplaçant plus facile. En outre, la plupart des attaques arrivent de l’autre côté (car les attaquants se méfient des joueurs arrivant de la zone de remplacement).

Le bras gauche ou droit contre le mur car le gardien est plus à l’aise avec une main ou une autre.

Puisque le dos est très vulnérable aux attaques, le gardien suit l’action de façon à garder son dos opposé à l’action.

Reprendre la position du gardien précédent.

Certains arguments sont contradictoires cependant toutes ces raisons sont valables, il s’agit avant tout d’une question de gout et d’habitude.

4. Les signaux

Pour communiquer, les gardiens possèdent trois types de signaux :

Signal

Sens

Pouce vers le bas au-dessus de l’épaule Viens me remplacer maintenant
Les poings vers le haut en direction du gardien à la surface Il me reste encore de l’oxygène. Récupère tranquillement. Je te fais signe quand j’ai besoin de toi.
Le gardien à la surface pointe le but adverse du bras Notre équipe est en possession de la balle

5. Compétences nécessaires

Les compétences suivantes sont à travailler pour être en mesure de jouer gardien de but:

  • S’allonger sur le but : les épaules et le cou reposant sur l’anneau du but. Attention il est interdit d’avoir ses épaules dans le but, tout comme il est interdit de se tenir au but.
  • Savoir couvrir le but rapidement: à une vitesse élevée, nager vers le panier et s’arrêter au dernier moment et mettre les épaules et le cou sur l’anneau du but.
  • Savoir rapidement effectuer un roulement .
  • Rester en position jusqu’au roulement suivant.
  • Bien se coordonner avec les gardiens et les défenseurs pour ne pas se gêner.
  • Utiliser ses pieds de façon correcte et raisonnable. Attention à ne pas blesser d’autres joueurs.
  • L’exercice le plus important est, bien sûr, de défendre avec succès le panier contre un attaquant. Il est aussi particulièrement important de pouvoir faire cela complètement seul lors des pénalty ou au cours d’une attaque adverse jusqu’à l’arrivée des coéquipiers.

 

Goal E.gif
Roulement entre les gardiens

 6. Situations de Jeu

Défense

Ne pas laisser un adversaire prendre position sur le but, sinon il faut attendre qu’il parte pour reprendre position sur le but et durant cette période le but est très vulnérable. Par conséquent il est indispensable dès la perte de balle de se méfier de tous les joueurs adverses qui se rapprochent du but.

 

stolen.gif
L’attaquant a subtilisé la place du gardien dès lors il lui est facile de marquer si il a la balle

Lorsqu’une faute est sifflée et qu’un coup franc est accordé à l’équipe adverse, durant cette intervalle les gardiens ne se reposent pas et se relaient pour occuper le but. Il ne faudrait pas qu’un attaquant adverse profite de ce moment pour prendre leur place.

Si le gardien de but à la surface observe que le deuxième gardien est en difficulté (en prise avec un attaquant) et ne peut plus couvrir le but, il est important qu’il plonge immédiatement et se positionne.

Si le gardien récupère la balle, il doit essayer de nager le plus loin possible de son but. Si le gardien de but est alors agrippé lorsqu’il a la balle, il lui faut défendre quelques secondes de plus la balle pour permettre à son équipe de se repositionner en défense. Cette règle doit être respectée, sinon il en découlera fatalement des situations très dangereuses étant donné que le but ne sera pas couvert.

Lorsque le gardien est en prise avec un adversaire ou que la balle est très proche du but. Le changement de gardien au-dessus du but n’est pas opportun, il faut attendre une situation plus favorable et décider quand il est possible de changer. Cette décision doit venir du gardien à la surface étant donné qu’il possède un bon aperçu de la situation de jeu. Attention cependant à ce que le gardien en plongée ne soit pas à court d’oxygène.

Si l’équipe du gardien récupère la balle, le gardien en plongée décide quel gardien part à l’attaque. Pour cela, soit il se projette vers l’avant soit il remonte à la surface.

Lors d’un changement de gardien, le gardien précédemment sur le banc de touche va immédiatement couvrir le but.

Le gardien doit modérer son envie de se battre pour la balle au strict nécessaire. En effet, il faut éviter qu’il abandonne sa position sur le but.

GK_left_G.gif
Dès lors que le gardien quitte sa position avec la balle, il y a danger.

    Dès lors que le gardien quitte sa position avec la balle, il y a danger.

En attaque

En plus de l’exigence selon laquelle un gardien de but doit être en mesure d’arriver le premier pour défendre, ces coéquipiers attendent de lui qu’il participe à l’attaque.

  1. Un gardien part en attaque, le second reste à la surface, en retrait. Ainsi si la balle est perdue, si le gardien resté à la surface est suffisamment réactif, il sera avant l’adversaire pour défendre le but.
  2. Une fois que le gardien de but présent en attaque fini sa plongée, un peu avant qu’il rejoigne la position du gardien resté en défense celui-ci, part soutenir ces coéquipiers en attaque.
  3. Répétez les étapes 1 et 2.

Durant cette phase:

  1. Lorsque que le gardien en attaque fini sa plongée, il remonte en diagonale vers le gardien en retrait.
  2. Il y a toujours un gardien en plongée. Les gardiens ne restent jamais plus de deux secondes tous les deux à la surface.
  3. Lorsque le gardien vient soutenir ces coéquipiers, il est bon qu’il plonge immédiatement de façon à arriver au fond de la piscine en retrait de la balle, ainsi il a une meilleure idée de la situation. Ne pas arriver à la verticale par rapport à la balle
  4. Le gardien doit avoir les mêmes compétences que les attaquants.

Perte de balle en attaque, retour en défense

Si la balle est perdue lors de l’attaque, il y a un gardien à la surface, et l’autre en attaque.

Le gardien à la surface ne doit plonger vers son but que si c’est nécessaire.

Le joueur précédemment en attaque tente de reprendre le ballon. Quand il a atteint son côté, il est vraisemblablement épuisé et se fait remplacer.
Contre-attaque

Il est extrêmement important que l’un des deux gardiens aille vite vers l’avant pour aider l’attaque. Dans une telle situation, il est possible de marquer rapidement un but avec un peu de chance.

La balle au rugby subaquatique

Le rugby subaquatique se pratique avec une balle. Voici les caractéristiques de la balle:

1. La balle est sphérique, remplie d’eau salée de façon à ce qu’elle coule. La vitesse de coulée doit être comprise entre 1000-1250mm par seconde.

2. Circonférence de la balle : 520-540mm pour les hommes ; 490 – 510mm pour les femmes

3. La balle est noire et blanche ou entièrement rouge. Lors de l’achat de la balle, celle-ci est livrée pleine ou vide.

La vidéo ci dessous montre comment remplir une balle vide.

Notice d’instructions :

Matériels :
– un pulvérisateur ;
– 2 aiguilles de gonflage pour ballon ;
– 1 collier de serrage ;
– 1 marmite (5 litres d’eau pour remplir 2 balles) ;
– 1800gr de sel.
– Un tuyau (2mm x 200 mm lg)

Première Etape
Monter le Pulvérisateur ;
Couper l’extrémité du tuyau et mettre l’aiguille de gonflage. La fixer avec le collier de serrage.

Deuxième étape
Chauffer les 5 litres d’eau à environ 50°C et dissoudre complètement le sel.

Troisième étape
Remplir le pulvérisateur avec l’eau salée. Fermer le pulvérisateur.

Quatrième étape
Pendant le remplissage, mettre la balle dans l’eau froide, sinon l’enveloppe peut perdre de son élasticité.
Humidifier l’aiguille et l’insérer avec précaution (utiliser du liquide vaiselle si nécessaire) dans la balle ;
Actionner la pompe, la balle commence à se remplir.

cinquième étape
Laisser gonfler la balle un peu plus que le diamètre désiré (environ 57cm) ;
Retirer l’aiguille de la balle délicatement.

Sixième étape

Après environ 24 heures, afin d’arriver au bon diamètre, enlever l’excès d’air à l’aide de la seconde aiguille et maintenir la soupape jusqu’à ce que tout l’air soit sorti.

Utiliser un cordon pour mesurer le diamètre de la balle:

  • 520-540 mm pour les hommes

  • 490-510mm pour les femmes

Attention pas de gargouillement durant cette étape.
Une balle finie pèse environ 3000 g +/- 20 g.

Traitement de surface
Si la balle est entièrement blanche, rectifier à l’aide d’une feuille de papier de verre (grains 600) de sorte qu’à la lumière la balle ne brille pas.
Ne surtout pas utiliser un grain moins fin, la balle serait inutilisable.
Après le passage de la feuille de papier de verre, utiliser un marqueur EDDING étanche 800 pour tracer les pentagones. Après 12 heures de séchage, la balle est prêt à l’emploi.

Stockage et entretien
Pour conserver la rondeur des balles, il est conseillé de les mettre dans des filets.
De temps à autre, les balles doivent être soigneusement nettoyées avec du savon (au moins une fois avant chaque saison). Un traçage des pentagones peut aussi être nécessaire après une utilisation prolongée.