Comment développer en région parisienne la pratique d’un sport quasi-inconnu ?

Ou comment jouer au rugby subaquatique en région parisienne?


Après avoir passé un mois au bord de l’eau et avoir commencé modestement à surfer, je suis de retour à Paris. Or, depuis la fin des vacances, le contact avec l’eau me manque.

Certes je pratique l’aviron une fois par semaine, mais ça n’est malheureusement pas suffissant. La solution serait simplement d’aller à la piscine et de faire des longueurs, le problème est que ça m’ennuie très vite.

L’autre solution serait de reprendre un sport que j’ai pratiqué il y a de ça 5 ans : le rugby subaquatique. Oui ça existe. Non il n’y a ni transformation, ni en avant. Bien qu’il s’agisse d’un sport d’équipe, de contact, avec ballon, ça n’a pas grand chose avoir avec du rugby, je l’accorde.

Ce sport se joue à six contre six, le plus souvent dans le sens de la largeur des piscines de 25m. Il y a deux mi-temps de 15 minutes chacune. Chaque joueur de rugby subaquatique est équipé d’une paire de palme, un masque, un tuba et un bonnet protecteur (comme ceux des joueurs de water polo). Deux cages (des sortes de grosses corbeilles à papier) se trouvent à chaque extrémité du terrain au fond de la piscine, c’est à dire entre 3,5 et 5 mètres. Le but est de mettre une balle de la taille d’une balle de Handball dans la cage adverse. Cette balle est remplie d’eau salée, si bien qu’elle ne flotte pas, mais coule.

  • La première règle : la balle ne soit pas sortir de l’eau.
  • La deuxième règle : le joueur qui a la balle a le droit d’agripper et d’être agrippé.

Je ne m’attarde pas davange sur les règles, j’ajoute juste comme ce sont des questions qui reviennent régulièrement qu’il n’y a pas de melée ou d’en-avant (la longueur des passes n’est pas élévée) et vous invite à regarder la page wikipédia (dont je suis le traducteur/rédacteur).

J’ai adoré ce sport. C’est le seul sport où les joueurs et la balle se déplacent en trois dimensions. Les adversaires peuvent arriver de n’importe où. Il faut bien gérer son oxygène pour être au bon moment sous l’eau. C’est très tactique.

Aujourd’hui il n’existe qu’un seul club en France à Bordeaux, dont voici la vidéo d’un entrainement :

Je suis en contact avec la présidente du club de Bordeaux qui fait un travail formidable pour développer la pratique de ce sport.

Le but de ce site est donc de promouvoir le rugby subaquatique pour créer un club en région parisienne et à terme pouvoir jouer.

Si vous êtes intéressé(e)(s), je vous invite à m’écrire : rugbysubaquatique@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s